Il y a quelques semaines je vous parlais des Îles San Juan, ce paradis sur terre situé dans l’état de Washington. Je vous évoquais ses forêts verdoyantes, ses eaux bleues habitées par des groupes d’orques, ses paysages sauvages survolés par les hydravions,… Et je vous promettais un zoom sur deux des îles principales de l’archipel. Aujourd’hui, direction Lopez Island, paradis hippie !

Pour la lecture de cet article : Bon Iver – Towers 🎶

Si vous vous demandez pourquoi Lopez Island est assimilée au mouvement hippie, la raison est simple : parmi ses 2500 insulaires, beaucoup ont quitté le continent fuyant une société de consommation et une politique dans laquelle ils ne se reconnaissaient guère. Des artistes, des entrepreneurs, mais aussi des agriculteurs, au point qu’il est tout à fait possible de ne consommer que local et ce, malgré les 15 petits miles de long de l’île.

Les panneaux « love » et « peace » fleurissent un peu partout et il est ici de coutume de saluer chaque personne que l’on croise, que ce soit à pied, à vélo ou en voiture. Au point d’ailleurs, que l’île porte le surnom de « The Friendly Isle » (à comprendre par là l’île amicale, chaleureuse,…) 

Lopez Island Îles San Juan

Lopez Island, les trois plus beaux spots –

Shark Reef Sanctuary –

Ne me demandez pas d’où Shark Reef Sanctuary tire son nom, car je l’ignore complètement. Et ce, malgré une enquête digne de l’inspecteur Derrick. Littéralement, « le Sanctuaire du Récif du Requin », il semblerait que le nom de ce point de vue vienne d’un récif situé à deux pas de là. Mais pourquoi ? Mystère. Peut-être que la forme de ce récif évoquait l’aileron d’un requin… Allez savoir.

Shark Reef Lopez Island

Quoiqu’il en soit, c’est à pied que l’on accède à Shark Reef Sanctuary, après une bonne dizaine de minutes de marche. Une fois arrivé à destination, San Juan Island se dresse face à nous, les bateaux vont et viennent et des dizaines de phoques jouent juste sous nos yeux. Un spot idéal pour ne penser à rien, rester assis et admirer le paysage qui s’offre à nous.

Iceberg Point –

Situé à l’extrémité sud de l’île, Iceberg Point est un incontournable. Après une petite marche dans les bois, un paysage de landes sauvages et de falaises rocheuses s’ouvre soudainement, avec au loin, le Canada, Victoria Island. Et ici aussi, les phoques ne se font pas timides !

Iceberg Point Lopez Island

Iceberg Point c’est le spot parfait pour une après-midi à se promener au fil de la nature, que l’on longe les falaises ou que l’on descende au plus près de l’eau. Mais gare aux rochers ! Des trous se cachent de ça et là et on a vite fait de se retrouver avec une botte remplie d’eau.

Watmough Beach –

S’il y a bien un endroit sur terre que j’aimerais garder secret le plus possible, c’est bien celui-ci… Watmough Beach est la définition même du calme, de la tranquillité, de la douceur et de la paix. Petite plage de cailloux cachée entre deux falaises, ici le nombre de visiteurs se compte toujours sur les doigts d’une seule main.

Watmough Beach Îles San Juan

On peut y sortir sa serviette et y lézarder quelques heures, y faire trempette mais seulement pour quelques minutes tant l’eau est froide, ou encore s’adonner à un concours de ricochets. Pour les randonneurs, un sentier mène jusqu’au sommet de la falaise nord de la plage, qui s’avère être le point le plus haut de toute l’île. Et de là haut, il parait que la vue sur les San Juan est à couper le souffle.

Lopez Island, trois adresses locales –

Vortex, bar à jus et café –

À la recherche de l’adresse locale et vegan des San Juan Islands ? La voici !
Situé à l’entrée du village de l’île, d’ailleurs très justement nommé « Lopez Island Village », Vortex propose des plats bio végétariens et vegans, à consommer sur place ou à emporter. Tortilla aux épinards et au houmous, gazpacho d’été, soupe aux champignons, jus frais de légumes et/ou de fruits, … Je ne saurais que trop vous conseiller le wrap au chou rouge et au houmous.

À noter qu’à deux pas de là se trouve le Haven, un restaurant local qui propose quelques options vegan, dont une salade de quinoa et de houmous à tomber (oui, le houmous et moi-même entretenons une relation très passionnée) !

Haven Lopez Island paradis hippie

LIV, Lopez Island Vineyards –

Comme dirait papy François le français : « quoi de mieux qu’un petit coup de rouge pour faire passer tout ça ? »  Et si c’est un verre de LIV en plus…
Implanté grâce à un passionné de viticulture, qui fût un jour auto-stoppeur en France et qui décrocha ainsi un emploi dans les vignobles du bordelais, les vins estampillés Lopez Island Vineyards ravissent bien des palais ! Certains préférant les rouges fruités, d’autres les blancs moelleux, l’entreprise vinicole propose aussi bien du Malbec que du Sauvignon, en passant par un cépage de blanc sec originaire de la Vallée de la Loire. Pour ma part, amatrice de blanc (très) moelleux, je n’ai d’yeux que pour le Chardonnay.

En plus des dégustations organisées tout au long de l’année, les vins Lopez Island Vineyards se trouvent aussi bien en boutique, partout sur l’île, que sur toutes les tables de l’archipel. Alors comme on dit là-bas, cheers !

 Blossom, supermarché local –

Pour  un ravitaillement ou un pique-nique, Blossom est le supermarché où il vous faut aller. Ouvert tous les jours de la semaine, l’empreinte écologique de chaque produit est ici prise en compte. Tout est frais, issus du commerce équitable, bio et local autant que possible. Le pain vient par exemple de la boulangerie de Lopez, Holly B’s et les wraps de Vortex.

Bien sûr, les options végétariennes et vegans ne manquent pas. Et quand on pense au fait que nous sommes ici sur une petite île, au bout du monde et que l’on peut malgré tout repartir avec son pot de glace vegan, à déguster les pieds dans l’eau… Il y a de quoi être heureux et vouloir y rester indéfiniment ! Bienvenue au paradis, bienvenue à Lopez Island.

À très vite folks !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.