La pluie ruisselle sur les fenêtres, le vent souffle, la luminosité est aux abonnés absents… Un dimanche idéal en somme, pour savourer une tasse de thé bien chaud, allumer une bougie et poser quelques mots ici. Après vous avoir parler de Lopez Island, le paradis des hippies, l’heure est venue de nous envoler pour San Juan Island, le paradis des orques. Un article qui clôture notre dossier spécial sur l’archipel des Îles San Juan et qui devrait ravir tous les amoureux de Sauvez Willy.

Pour la lecture de cet article : Bon Iver – Re:Stacks 🎶

Île principale de l’archipel, c’est à San Juan Island que l’on trouve l’unique petite ville de la région : Friday Harbor. Un havre de paix où s’entrecroisent embarcations personnelles, ferrys et hydravions. Un jolie spectacle que l’on peut admirer depuis la marina, sorbet à la main et casquette sur la tête… Ou latte dans les mains et parka sur le dos !

Comme vous vous en doutez certainement, San Juan Island est aussi l’île la plus touristique, mais elle n’en reste pas moins surprenante ! On y trouve notamment des paysages dignes des plus belles toiles de Provence, champs de lavande à perte de vue… Une petite touche de couleur que l’on doit à la ferme Pelindaba, qui distille et fabrique des produits à base de lavande depuis plus de vingt ans. Un succès qui va désormais bien au delà des frontières de l’archipel, pourtant, c’est ailleurs que se cache la raison de toute la renommée de l’Île San Juan

San Juan Island orques

San Juan Island, à la rencontre des orques –

Dans des eaux où se croisent baleines à bosse et lions de mer, marsouins et baleines grises, naviguent des groupes d’orques tout au long de l’année. Il y en a trois pour être exact, trois « pods » que les scientifiques locaux identifient par des lettres : le pod J, le K et le pod L.  Et c’est sans parler des petits noms attribués à chaque orque… Il y a Spock, Eclipse, Echo, Oreo et même Yoda ou encore Cousteau !

Île San Juan Island voir orques

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, aux San Juan les orques sont des habitants comme les autres. Une relation très spéciale les unit aux locaux, ils font partie du quotidien et sont aussi respectés qu’admirés. Et pour en faire de même, la période idéale s’étend du printemps à l’automne. Une saison de migration durant laquelle d’autres groupes d’orques viennent naviguer dans les eaux des San Juan depuis l’Alaska.

Quelques conseils pour une rencontre inoubliable avec les orques  –

Bien sûr, le rêve d’approcher des orques nous pousserait à embarquer dans le premier Whale Watching Tour (embarcation pour observer les baleines) venu et pourtant, un tel comportement présente des risques. Avant de vous précipiter, optez pour une compagnie homologuée par la Pacific Whale Watch Association. Car malheureusement, des embarcations sans scrupule ont tendance à ne pas respecter les distances pourtant obligatoires avec les orques et baleines, au point qu’arrivent des « accidents », mais jamais au détriment de leurs responsables… Il en va de même pour les sorties d’observation en kayak, auxquelles se rajoutent en plus un code de bonne conduite.

Île San Juan blog orques

Île San Juan observer orques

Île San Juan observer orques

Ces informations sont toutes disponibles au Whale Museum de Friday Harbor, un musée que je qualifierais comme obligatoire avant toute rencontre avec les orques. On y découvre aussi leur mode de vie, la façon dont les orques ne font qu’un dans un pod, l’histoire géologique des Îles San Juan, la relation qui liait ces créatures marines aux premières nations, les amérindiens et même l’histoire très intime entre Sauvez Willy et l’archipel, puisque c’est ici même que fût tourné la saga.

Après une telle visite, quand vient l’heure de rencontrer les orques, je ne saurais que trop vous recommander de minimiser votre impact en les admirant depuis le rivage… Car vous n’avez pas idée comme ils peuvent venir près ! Pour se faire, le Whale Museum recommande pas moins de six parcs : le Westside Scenic Preserve, le San Juan County Park, l’American Camp, South Beach et enfin Cattle Point Lighhouse et Lime Kiln Point State Park. Ce dernier étant aussi connu comme le « Whale Watch State Park » ou encore le « best place in the world to view orcas » (soit le meilleur endroit au monde pour admirer les orques). 

Île San Juan blog orques

C’est ainsi que s’achève notre dossier spécial sur les Îles San Juan et partant vivre prochainement dans les environs, je le mettrais très certainement à jour.

À très vite folks !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.