Nous sommes le 15 Octobre 2016 et l’une des plus grosses tempêtes que le Pacific Northwest n’ai jamais connu s’apprête à débarquer. Il est 8h50 du matin, nous avons environ 5 heures devant nous pour profiter de Seattle avant que n’arrive le typhon. Oui, un typhon, ici, à Seattle.

Pour la lecture de cet article : The Lumineers – Angela 🎶

Visiter Seattle, la capitale du café –

Bottes de pluie aux pieds et imperméable sur le dos, en tant que vrai Seattleites, le parapluie reste à la maison. Et à Seattle, capitale mondiale du café, une journée digne de ce nom ne peut commencer sans une tasse d’or noir ! Par chance, malgré l’heure matinale et les conditions météorologiques exceptionnelles, Oddfellows, dans le quartier de Capitol Hill, vient juste d’ouvrir ses portes.

Visiter Seattle sous la pluie Oddfellows

La ville est silencieuse, bien trop silencieuse. Certainement le calme avant la tempête. Mais il nous aura suffit de franchir le pas-de-porte du café pour se sentir instantanément empli de chaleur. Des conversations s’échappent de chaque table, les tasses s’entrechoquent, les couverts tintent sur les assiettes et le doux sifflet de la machine à espresso s’échappe de derrière le comptoir. Un comptoir où se croisent paires de Doc Martens et robes fleuries, mocassins et jeans troués. C’est ce que j’apprécie à Seattle. Chacun va et vient avec son propre style et comme l’on dit ici : « they totally own it! »

Visiter Seattle blog voyage vegan

Pour accompagner son café ou son thé, le menu affiche un choix de laits alternatifs et plusieurs options vegan. Fidèle à moi-même, j’ai bien sûr opté pour l’avocado toast, servi avec des radis, des pousses germées et des graines de citrouille grillées. Ceci dit, je dois dire que le choix avec le toast tahini & banane s’est avéré quelque peu difficile.

FYI: À quelques pas de là se trouve le petit frère d’Oddfellows, le Little Oddfellows. Situé au sein même de l’une des plus belles librairies de Seattle, l’Elliott Bay Book Company.

Visiter Seattle, la capitale du vintage –

Visiter Seattle sous la pluie a toujours un petit quelque chose en plus. On y ressent davantage l’âme de la ville, son passé et son présent. Personnellement, c’est même comme ça que je la préfère (même si un coucher de soleil à Gas Works Park reste inégalable).

Visiter Seattle sous la pluie blog voyage

Visiter Seattle sous la pluie blog voyage

Inquiets de manquer l’embarquement de leur ferry, les locaux se pressent le long d’Alaskan Way, capuche sur la tête, avant de disparaître dans le brouillard de la Puget Sound, théâtre même du ballet incessant des porte-conteneurs. C’est ici que l’on trouve Seattle Antique market, un incontournable pour tous les amoureux de vintage. Non seulement on y trouve des vinyls, des affiches et des cartes postales, mais aussi des vêtements qui valent le coup d’oeil. C’est d’ailleurs vêtue d’un manteau des 60s, que je serais ressortie braver l’imminente tempête.

Plus au sud de la ville, dans le quartier de Sodo (littéralement le « sud du royaume », « SOuth of the KingDOm »), se cachent nombre de trésors de seconde main. Comme Antiques Liquidators ou Big Daddy’s Antiques, où l’on se croirait à s’y méprendre, sur un tournage de film.

Visiter Seattle sous la pluie blog voyage

Et c’est ainsi que nous avons passé nos cinq heures. Cinq heures à aller de découverte en découverte, avant que n’arrive le typhon et que l’on soit contraint de rester à la maison, avec pour seule compagnie des lampes de poche et des bougies.

Mes incontournables pour une journée pluvieuse à Seattle –

  • S’abriter de la pluie en plongeant sous terre ! L’Underground Tour est l’une des façons les plus originales et fascinantes de visiter Seattle.
  • Faire le plein de caféine en prenant part à une dégustation, à la Starbucks Reserve.
  • Se fondre dans la foule de touristes du Pike Place Market, le meilleur endroit pour trouver des fruits frais délicieux et repartir avec un ravissant bouquet de fleurs pour seulement 5$.

À très vite folks !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.